Valentin Anouilh un sacré coup de guidon au cœur des volcans d’Auvergne

Valentin Anouilh un sacré coup de guidon au cœur des volcans d’Auvergne

Aujourd’hui direction le Cantal et plus précisément la petite ville de Murat en plein cœur du parc naturel des volcans d’Auvergne afin de retrouvez Valentin Anouilh. Connu pour la vidéo de son saut au-dessus du tour de France 2019 qui a généré plusieurs millions de vues, Val est aussi un entrepreneur et ambassadeur de la célèbre marque 100 % british Orange. Alors qui est il ? Comment a-t-il débuté ? Qu’aime-t-il dans le VTT ? J’ai tenu a lui posez ces quelques questions afin d’apprendre a mieux connaître ce pilote a la technique de pilotage et a la joie de vivre hors norme .

Salut, Valentin, comment vas-tu ? En deux trois mots peut tu te présenter a nos lecteurs ?

Salut ! Nickel toujours à fond !

Yes, je suis Valentin Anouilh, 23 ans, pilote professionnel de VTT et pilote-usine pour la marque Orange bikes, passionné de VTT depuis l’âge de 8 ans et maintenant gérant de BIKE HOME SHOP avec mon ancien mécanicien Nicolas Vidal.

Le vélo en général a l’air d’être plus qu’une passion un véritable état d’esprit pour toi comment as-tu attrapé le virus, peux-tu nous parler de tes débuts derrière un guidon ?

Oui vraiment ! Je vis vélo, je rêve vélo haha ! et je bosse dans le bike lol. Ça a commencé à l’âge de 8 ans en faisant du vélo sur un tas de terre avec les copains au fond de la rue en Gitane 16” ( la base). Puis j’ai basculé sur un BMX, un dirt et à 12 ans mon premier DH. Par la suite j’ai rejoint un club et naturellement démarré la compétition. Coupe de France, Europe et pour finir une Coupe du Monde.

En fouinant un peu sur le web nous avons découvert que tu as commencé la compétition en descente assez jeune avec un top 10 en coupe de France et un passage sur des manches de coupes du monde peut tu nous en dire un peu plus ?

Oui je roulais sur Scott à l’époque avec le team du Lioran. Nicolas ( mon associé à bike home) était notre mécano et nous suivait partout ! C’était le top !
En junior j’ai fait quelques top 10 et top 40 scratch et participé à la Coupe du Monde de Lourdes.

Tu as pu mettre tes talents de pilote aux services des pratiquants amateurs et plus expérimenté en devenant moniteur VTT. Qu’est-ce qui te plaît dans le coaching ?


J’adore transmettre ma passion et mon esprit autour du VTT. Que ce soit du plus jeune ou au plus âgé ! C’est une passion qui compte beaucoup pour moi et j’adore partager tout ça..
À côté je shappe beaucoup avec les potes de nouvelles traces ! Et bien sûr c’est toujours un plaisir de les partager et les faire découvrir aux plus grands nombres :).

Tu es parti deux fois en Nouvelle-Zélande d’après nos sources. Une première fois seule puis avec ton pote Karl ou nous avons pu suivre toutes vos péripéties et aventures à travers votre web-série « Far from my home ». Comment vous est venue l’idée de partir à l’autre bout du monde ? Quelques anecdotes à nous révéler durant votre séjour ?


La première fois que je suis partie en Nouvelle-Zélande c’était sous les conseils de Laurent de Hope France qui m’a poussé à partir pour rouler et apprendre l’anglais. Les gens sont tellement gentils là-bas et l’esprit autour du vélo est juste dingue.

Avec Karl ça nous manquait tellement qu’on y est retourné et l’on a voulu le faire partager à travers notre websérie :).

Il y a tellement de choses à raconter haha, on a vraiment kiffé notre confinement dans la ferme où il y a Middlehill Bikepark ! Trop de bons souvenirs ! Mais le mieux c’est de regarder la série pour se plonger vraiment dans notre vie là-bas.

La Nouvelle-Zélande spot VTT par excellence tu confirmes ?

Mais tellement ! Pas seulement Queenstown ! Tous les spots que l’on a dans notre websérie sont fous ! Redwood nous manque beaucoup avec ses forêts de fougères arborescentes.

Même des spots comme Wellington qui sont « sous côté » ou même des pistes un peu à l’écart comme à Craigieburn, c’est parfois les plus belles ! Sans oublier Rude rock à Coronet peak avec son flow de dingue !


Le fun a l’air d’être très présent lorsque tu roules et Orange est une marque qui véhicule bien cet état d’esprit à travers ces différentes vidéos et pilotes anglais tel que Joe Barnes. Comment a débuté votre partenariat ?


Oui je prends vraiment du plaisir à rouler partout où je suis, je kiffe tous les genres de pistes ainsi que les lieux où je roule !
Mon premier partenariat était avec Orange bikes France avec des prix sur les vélos et la marque a bien aimé mon esprit et mon style. J’ai été à l’usine récupérer mon premier DH en donation et c’est parti de là !

Maintenant ils m’aident financièrement pour réaliser nos trips et projets avec l’aide des autres sponsors !
C’est génial !


Au fil des années tu as pu nous faire découvrir ces formidables bikes. À l’heure où grand nombre de fabricants utilisent majoritairement les systèmes de biellettes. Orange a su garder le même système mono pivot depuis sa création. Alors ça fonctionne comment, qu’elles sont les points forts de cette cinématique et de ces vélos ?


Oui Orange a gardé le mono pivot sans rajouter de biellettes. Beaucoup de marques connues sont aussi en mono pivot contrairement aux idées reçues, mais utilisent ce système de biellettes.

Un mono pivot avec un seul point d’ancrage est beaucoup moins contraignant et demande peu d’entretien, le vélo reste réactif et ça donne un pilotage plus actif !


Changer des roulements sur un Orange ne te ruinent pas on va dire 🙂

Au niveau du pilotage, un Orange c’est vivant ! C’est dynamique, joueur… un vrai jouet ! On a pu voir sur les nouvelles géométries que le point de pivot était plus bas, au niveau de la ligne de chaîne ( ainsi qu’une base arrière plus rigide) avec moins d’influence sur l’amortisseur ( kick-back, ect..). On évite donc la poulie au niveau du point de pivot qui, on va le dire, ajoute des soucis supplémentaires.

Un ressenti assez personnel a chacun, mais tu es plus 29 ou 27,5 pouces ?


Je suis plutôt 27,5, mais là depuis quelques semaines je roule en 29” et j’aime bien !
J’aime bien le mullet aussi… mais pour le fun le 27,5 c’est cool quand même ! Je garde le 29” pour aller vite :).


Tu as récemment créé Bike Home Shop avec Nicolas ton anciens mécano et également associé. Comment a débuté l’aventure ? Quelles marques distribuées vous ? Quelles sont les différentes prestations que vous effectuez ?


On a ouvert le 1er mars 2021, mais ça faisait déjà 6 mois qu’on discutait de ce projet. Nico voulait se mettre à son compte et moi je pensais aussi à créer un projet dans le coin… c’est parti comme ça !

On distribue : Orange bikes, Marin bikes, Scott, Cannondale, GT, Rocky Mountain, Yeti …. Et bien d’autres !
En prestation ça va de l’entretien, à la location en passant par la vente d’accessoires et de vélo avec aussi de l’encadrement VTT !


Au sein de Bike home il y a l’académie VTT ou en plus des stages VTT vous proposez les kids days le bike home tour ainsi que les sorties afterwork peut tu nous en dire un peu plus sur ces différentes options ?


Oui c’est ça. Le projet était de faire un vrai BIKE CENTER où tout gravitait autour du bike ! Nous sommes au milieu de plein de trails sympa… le top pour encadrer !

Cette année ça a été compliqué de mettre en place des stages, car on a eu beaucoup de monde à l’atelier et à la vente, mais j’avais mis en place des stages pour les enfants et les adultes. Du débutant au pratiquant plus confirmé qui veut se perfectionner !


En plus de ta casquette de moniteur VTT, employé de shop tu réalises aussi des vidéos de riding exceptionnel. Qu’est-ce que tu préfères quand tu prends par un tournage ?


Oui je réalise des vidéos avec les budgets que me donnent les marques comme Orange et Dirtlej par exemple !
Les vidéos c’est un peu comme l’encadrement, on partage notre passion et notre esprit ! Puis un peu d’humour dans les vidéos et c’est la cerise sur le gâteau !


On ne peut clôturer cette interview sans citer l’un de tes plus beaux exploits. Le saut au-dessus du tour de France, comment as-tu eu l’idée ? Quelles ont été les différentes difficultés techniques que tu as été amené à rencontrer ? Comment c’est déroulé le tournage ? As-tu quelques anecdotes à nous raconter ?


Àh bien sûr !
En fait j’avais déjà fait un roadgap au-dessus d’une route vers chez moi. Et puis je me suis dit qu’un jour il y aurait le TDF qui passerait, ça aurait été l’occasion.

Mais 2 ans après il passait dans la vallée, mais juste en face. Du coup avec ma bande de potes on en construit un beaucoup plus gros sur la route où il devait passer ! Et gaz ! Tout c’est passé nickel, j’ai essayé le saut 1 semaine avant le jour J et après le jour où le TDF passait le saut est passé encore mieux.


Pour la petite histoire j’étais tellement impatient de sauter que je suis arrivé un peu trop vite, heureusement la réception était raide et longue. Le saut était à 9 m de la route et au final ça a fait un vol de 11 mètres par 17 mètres de long. Tellement bon !!

Ça nous a valu une belle cuite dans le bar du coin avec toute l’équipe !

Eh bien Valentin merci d’avoir pris le temps de répondre a nos différentes questions un petit mot pour la fin ?


Merci beaucoup pour toutes ces questions ça m’a fait plaisir ! N’hésitez pas tous ceux qui ont lu cette interview de passer me voir au shop ! Ça fait toujours plaisir de discuter et de partir rouler après le boulot :).
À bientôt sur le bike
Bye !!!!!!!

Plus d’informations : Valentin Anouilh Facebook, Valentin Anouilh Instagram, Bike Home Shop .

Crédits photos et vidéos : Alex bouery photos, Fabian Monchatre.

Cet article vous a-t-il plu et aidé (partagez-le ! ;-)) ? avez-vous des choses à y ajouter (commentez-le ! ;-)) ?

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter
YouTube
Instagram