Singletracks Bike-Park l’adrénaline au cœur du Limousin

Singletracks Bike-Park l’adrénaline au cœur du Limousin

Ayant élu domicile en Bretagne, les bike parks alpins, restent assez éloignées de mes contrées, ou la galette saucisse et le cidre règne en maître. Cependant depuis l’ouverture du Singletracks Bike-Park le plaisir de rouler sur des pistes qui avoisine les 5 minutes de descente est devenu accessible toute l’année à moins de 4 heures de route. Alors quand on m’a proposé de venir découvrir ce petit coin de canada au cœur du Limousin je n’ai pu refuser l’invitation.

4 heures du matin, direction la Jonchère Saint-Maurice arrivée prévu a 8 h 30 on enchaînent les 400 kilomètres qui se termineront dans les fabuleux monts d’ambazac avant l’arrivé au singletracks bike-park.

Nous tombons devant un petit corps de ferme rénové avec style tous de suite on sent l’esprit ride qui y règne. Une fois le camion garez tout le matos décharger rendez-vous a l’accueil, à l’intérieur je découvre un bar ou l’on peut boire un petit café et un pain au chocolat matinal bien mérité.  

Pour se réchauffer, un petit poêle vous apportera un peu de chaleur après vos rides frisquet. Et le meilleur pour la fin la petite boutique de souvenirs à l’effigie du park sweats, t-shirts, autocollants tout ce qu’il faut pour rapporter un petit bout du Limousin a la maison.

Le park dispose aussi d’un service de location de VTT de descente ou d’enduro. Pour 55 euros la journée vous pourrez vous offrir un week-end ou une journée de ride sur de vrai VTT entretenu avec soins.

Un supplément de 10 euros vous permettra de louer les protections adéquates à la pratique de la DH. Bonne nouvelle pour vos petits bouts qui souhaiterais vous suivre et faire comme papa ou maman, des mini DH de la marque Commencal sont aussi disponibles à la location.

Concernant les tarifs, plusieurs choix s’offrent à vous  :

– Le forfait DH 1/2 journée : 18 euros

– Le forfait DH journée : 27 euros

– Le forfait DH week-end : 49 euros

– Le forfait DH groupe : 120 euros

– Le forfait enduro : 12 euros

Les réservations et locations se font exclusivement en ligne sur le site du singletracks bike park.

Revenons en a notre périple, après avoir découvert ce fameux corps de ferme il est temps pour nous de récupérer nos pass auprès de Yohan et Stan les deux associés du park.

Stan et Yohann en action sur les pistes

Une fois les formalités administratives effectuer je part m’équiper, je colle mon bracelet sur mon cintre, charge mon vélo sur la remorque, et direction les hauteurs pour rallier le point de départ des pistes.

Après une dizaine de minutes de remontées nous voici arrivés sur un vaste plateau au milieu des immenses sapins. Un plan des pistes nous mets l’eau à la bouche avec tous ces noms sympa qui me donne envie d’enfourcher mon banshee et de dévalez les pentes.

Vertes, bleues, rouge, noir ainsi que la fameuse Viking Line axée gros sauts pour les pilotes les plus endurcis , il y en a pour tous le monde. Avec mon niveau intermédiaire, j’ai roulé principalement de la verte ultra fluide et fun, à la piste bleue rapide aux parties défoncées ; ou ma jante DT Swiss en garde encore de mauvais souvenirs.

Et pour finir deux rouges avec la mythique Ragondin et la Bline et sont point de vue fantastique sur le domaine forestier ainsi que la pierre branlante. J’ai commencé samedi matin par tester l’ensemble des pistes vertes Trou normand, Voie blanche, Totem et Green piste. Des traces au flow absolument hallucinant, on lâche les freins sa file tous seule on prend un max de speed en jouant avec le terrain, et les différents sauts, un pur moment de ride.

Je vous avoue que deux vertes m’ont laissé un souvenir inoubliable ; la Totem ainsi que la Green piste. On en prend plein les yeux tous est shapé au beau milieu des sapins, un petit air de Canada au beau milieu du limousin se dégage de cette foret.

Après cette matinée riche en émotions il est temps de passer a table, direction la ferme pour recharger les batteries et se préparez a l’après-midi qui nous attend. Vous trouverez de quoi vous restaurez, « Coup de pate » un traiteur local qui travaille en collaboration avec le singletracks vous proposera une multitude de petits plats tous aussi alléchants les uns que les autres.

Au menu Pasta box, Croque monsieur, Quiches, Baguettes, Pizzas et pour le dessert Cookies, Beignets, Gauffres ect….. et bien sûr des boissons avec ou sans alcool.

Pendant cette pause casse-croûte on retrouve une ambiance amicale tous le monde ce parlent mangent ensemble, ou échange sur son matos un vrai moment de convivialité.

D’ailleurs petite anecdote, nous avons pu rencontrer des enduristes Bretons au sacré coup de guidon et au lever de coude indéniable. Pour faire patienter les plus énervés avant la reprise des shuttles, un pumptrack est mis à votre disposition. De quoi faire sauter votre palpitant si vous n’avez pas l’habitude de ce genre d’exercice.

14 heures reprises des shuttles avec Stan qui nous donne quelques petites infos sur les différentes pistes a roulé absolument. Super ambiance dans la navette, les paris ne cessent de fuser pour savoir qui paiera sa bière à la fin de la journée et malheureusement j’ai perdu.

Cette après-midi, je teste principalement la piste bleue « lisière » un tracé connu pour ces sections chaotiques et exigeantes. Les premiers mètres mélangent virages relevés et petites tables bien fun. Plus loin, on attaque le vif du sujet avec un pierrier digne des plus grandes pistes de coupe de France d’enduro et de DH.

À tel point que je me suis demandé où je devais placer mes roues afin de trouver la trajectoire idéale. La suite sera un l’instar de la première partie avec pas mal de sections défoncées. La dernière portion est cependant un peu plus rapide avec une succession de dalles et de petits pierriers ou l’on peut user du Bunny up à foison.

Quoi qu’il en soit, cette piste bleue est vraiment très bien shapé, après plusieurs passages je me suis senti plus en confiance et ai finalement pu trouver les différentes trajectoires optimales pour en profiter pleinement. Probablement une des traces techniques que j’ai le plus appréciée.

17 heures 30 minutes fin de journée pour clôturer cette dernière descente je finis par la Totem avec son flow et ces virages relevés shapé aux petits oignons le tous dans une ambiance Colombie britannique made in singletracks.

Retour à l’accueil pour déguster la fameuse Bram dont je vous parlais au début de cet article, pour tous les amateurs de bières je vous invite vraiment à la déguster. Comme dirais un certain jean marc généreux « j’achète », foncez vous ne serez pas déçus.

Au fil des discussions, Yohan le gérant et également moniteur MCF nous en dévoile un peu plus sur la structure de coaching créer au sein même du park dont il dispense les cours. Idéal si comme moi vous êtes plutôt Loïc Burni que Greg Minaar. Positions de base, sauts, virages autant de subtilités de notre discipline que Yohan se fera un plaisir de corriger ou vous enseigner. Pour ma part, je ferais certainement appel à ces services lors de ma prochaine session.

Pour les personnes qui désirent se laver après une rude journée de ride sachez que l’équipe, disposent d’une petite douche moyennant 3 euros. Idéal pour ceux qui comme moi campent sur place et non pas la possibilité de se laver.

Pour les plus réfractaires au camping plusieurs prestataires à proximité du bike-park se feront une joie de vous accueillir avec diverses formules pour vos logés avec tout le confort dont vous aurez besoin. Pour nous, ça sera duvet, barbecue, apéritif et camping à la belle étoile.

Dimanche matin deuxième et dernier jour de notre week-end. Je décide de m’attaquer a la mythique ragondin une piste aux airs de totem, mais en plus engagée. Niveau prise de vitesse attention ça peut allez très vite ne vous sentez pas poussez des ailes a la première descente.

Pour ma part, je la roule un peu sur la réserve toute en l’appréciant bien évidemment. Le retour à la maison doit se faire dans l’après-midi je préfère rester sur une bonne note et rentrer sans blessures avec des souvenirs plein la tête. Roches, rupture de pentes, virages relevés, parties defoncés un cocktail explosif qui place cette piste dans mon top 3 de ce séjour.

Pour clôturer ce week-end, impossible pour moi de ne pas me rendre sur le magnifique point de vue qui domine l’ensemble de la vallée du domaine forestier point de convergence des pistes Bline et Aline.

Pour ma part je part sur Bline une piste rouge technique qui ravira les descendeurs et les enduristes les plus endurcis et les pilotes avides de pistes rapides et chaotiques. Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas testé toutes les pistes notamment les noirs.

N’ayant pas le niveau technique ni physique pour m’engager sur ce genre de trace j’ai su rester raisonnable et ne pas surestimer mes capacités. Malgré cela j’ai passé un excellent week-end sans chutes et avec des souvenirs plein la tête.

Je souhaiterais remercier l’équipe du singletracks bike-park pour leurs accueils ainsi que pour leurs boulots de titan pour nous offrir des pistes aussi bien shapé. Vous l’aurez compris je ne peux que vous conseillez d’allez tester ce park, tous le monde y trouvera sont compte du débutant aux pratiquants confirmé.  

Plus d’informations : Singletracks bike-park , Yl coaching riders

Crédits photos : Fabian Monchâtre , Singletracks bike park

Crédits videos : Louis Salaun

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram