Réaliser l’entretien de base des fourreaux Rock-Shox

Réaliser l’entretien de base des fourreaux Rock-Shox

Au fil des années, le VTT a vu sa technologie évoluer avec des suspensions et des réglages de plus en plus pointus. Pour garder des performances optimales, un entretien minutieux des joints, et des vidanges quotidiennes sont nécessaires.

Suite à plusieurs rencontres, et discussions sur les bikeparks ou autour d’une bonne bière locale ( à consommer avec modération ). J’ai pu me rendre compte que beaucoup de pratiquants n’osent pas faire l’entretien de base de leur fourche ou amortisseur Rock-Shox.

La fréquence d’entretien des plongeurs, est recommandée toutes les 50 heures pour l’amortisseur et 200 heures pour la cartouche. Cette opération est relativement simple à réaliser cependant, si vous ne vous en sentez pas capable confié cette opération a un professionnel.

Fast Suspension expert en entretien suspension

À travers cet article, nous allons vous guider, pour que cette étape n’ait plus de secrets pour vous. Je vous invite à vous diriger, sur le site Sram qui vous guidera pas à pas en fonction de votre modèle sur les kits joints adéquats ainsi que sur les volumes d’huiles à utiliser lors du remontage de votre fourche.

Sans oublier bien sûr le tableau des fréquences d’entretien que vous retrouverez ci-dessous :

De quel matériel ai-je besoin :

  • Un jeu de clés Allen
  • Un bac de rétention d’huile ou une bassine
  • Un maillet en plastique
  • Huile 0w30 Rock-Shox
  • Graisse Sram Butter
  • De l’alcool isopropylique
  • Un pied d’atelier
  • Un carnet en papier
  • Une boite de stockage de pièces démonté
  • Seringues

Pour plus d’efficacité, pensez à changer vos joints racleurs entre une à deux fois par an selon l’utilisation. SKF propose un ensemble de joints basse frictions a doubles lèvres, qui améliore la sensibilité de votre fourche.

Cependant les joints d’origine font très bien l’affaire pour un coût généralement moindre.

Installation et démontage

Pour plus de confort et de sécurité, nous vous conseillons de démonter la fourche de votre cadre et l’installation sur un pied d’atelier. Premièrement, noter sur un bloc-notes la pression de votre fourche le nombre de clics de rebonds.

Idéal lorsque vous remonterez votre fourche et ainsi gardez vos réglages personnels. Tout d’abord dégonflé votre fourche, on enlève le cache de la valve, et on dégonfle le tous, deux vis se trouvent en dessous une rouge pour la détente, et une noir côté air.

Dévissez la vis noire de 3 tours, côté détente un capuchon rouge cache votre vis ôtez le . Certains modèles disposent d’embouts qui se clipsent d’autres d’une petite vis BTR à dévisser afin d’ôter le capuchon.

Même exercice que le côté opposé, on dévisse de 3 tours tous en laissant la vis en place sur le filetage. À l’aide de votre maillet et non le marteau de papi en acier trempé qui sert à démolir les cloisons de la maison. On vient taper d’un coup sec sur les deux vis afin de décoller les plongeurs des fourreaux.

Placer la bassine en dessous de la fourche et laisser couler l’huile de lubrification dans votre bac de rétention.

Passons maintenant à l’inspection de vos joints racleurs. Si ceux-ci sont craquelés ou montrent des signes de faiblesse, changez-les, si a contrario vous venez d’effectuer le remplacement il y a peu attendez le prochain entretien.

Munissez-vous de votre spray d’alcool isopropylique aspergé en l’intérieur de vos fourreaux, nettoyé en profondeur tous les résidus d’huile usagée, ainsi que les restes de saletés présentent. Passez également un coup de chiffon propre sur vos plongeurs.

Sortez vos mousses de vos joints racleurs, disposez-les sur un sopalin aspergé d’alcool isopropylique et passez au nettoyage. Une fois vos mousses propres on plonge celle-ci dans de l’huile neuve 0w30 rock shox, une fois bien imprégnés on remonte celle-ci en dessous des joints racleurs à l’aide d’un petit crochet.

Une fois tous en place munissez-vous de votre tube Sram Butter graissez généreusement vos joints racleurs ne dépassez cependant pas la lèvre supérieure.

Remontage

Passons maintenant au remontage, engagé vos fourreaux sur vos plongeurs tous en faisant bien attention de ne pas pincer un joint racleurs, c’est la partie on va dire la plus délicate de l’opération de maintenance.

Une fois installé basculer votre fourche à l’envers tous en laissant les trous des fourreaux en bas libre des tiges de la fourche. Munissez-vous de votre seringue et votre bidon d’huile de fourches. Selon les modèles l’huile de lubrification peut varier ou être plus importante d’un côté que de l’autre référez-vous aux données constructeurs pour plus de précisions.

Une fois vos mesures trouvées remplissez votre seringue aux quantités voulues et déversez l’huile à l’intérieur des fourreaux. Rapprocher les tiges des fourreaux en appuyant légèrement sur ceux-ci afin de venir en butée. Replacer votre vis de rebond et la vis opposée en serrant jusqu’à la butée et aux couples préconisés par le constructeur.

Replacer le capuchon de rebond, regonfler et régler votre fourche a vos réglages personnels voilà votre entretien est fait et votre destrier est prêt-à avaler du singletracks encore pour 50 heures.

Petite astuce : Afin de lubrifier les bagues de guidages après un entretien je laisse le vélo à l’envers toute une nuit afin que l’huile vienne bien se déposer au niveau de celle-ci.

Ci dessous une vidéos complète de l’entretien d’un rock shox pike :

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram