La bonne occaz : 10 points d’or pour réussir votre achat

La bonne occaz : 10 points  d’or pour réussir votre achat

Vous avez décidé de vous offrir la monture de vos rêves, mais le budget est serré. Le prix des VTT neufs depuis le début de la crise sanitaire n’a de cesse d’augmenter et le choix du marché de l’occasion devient une option pour bon nombre de pratiquants. A travers cette article nous vous donneront les 10 points à vérifier pour dénicher la bonne occasions.

Le premier contact :

Avant de parcourir plusieurs kilomètres, et vous retrouvez devant un bike qui est loin de ressembler a l’annonce initiale ou tous simplement de tomber sur un VTT voler une première approche par email ou téléphone est indispensable. Profitez-en pour demander des photos complémentaires, les différentes factures d’achats ou de maintenance effectuer, les numéros de série, etc.

Le contrôle visuel :

– Le cadre :

Depuis le 1er janvier 2021 tout vélo neuf doit disposer d’un marquage ou d’une étiquette ultra résistante indécollable. Si vous n’apercevez pas cette inscription sur un VTT vendu après cette période passer votre chemin, il s’agit probablement d’un engin au passé douteux. Pour les autres, faites confiance à votre instinct de Sherlock Holmes.

Ausculter le cadre avec attention pour un châssis en aluminium ou en acier contrôler chaque soudure afin de percevoir une éventuelle fissure, trace de rouilles, etc.. , pour les modèles en carbone analyser chaque impact avec minutie en cas de doute fait appel a un professionnel.

L’achat d’un VTT tout suspendu requiert plus de vigilance que son homologue en semi-rigide du fait de sa multitude d’axes et de biellettes qui peuvent cacher un bruit ou un mouvement suspect. Contrôler la mobilité latérale du triangle arrière, les différents craquements ou fissures au niveau des biellettes et axes, etc.

Bon à savoir : Un cadre sans jeu n’exclut pas que les roulements soient en état de fonctionner correctement. Renseignez-vous auprès du vendeur sur la fréquence de renouvellement de ceux-ci ? Le VTT a-t-il roulé souvent dans la boue ou sous la pluie ? A-t-il été utilisé en compétition ou en Bike-Park ? Un kit complet sur certaines machines peut dépasser allégrement les 150 euros en cas de remplacement pensez – y au moment de la négociation. On notera qu’un changement de roulements de kit-cadre s’effectue une fois par an, voire deux selon l’usage et la qualité de ceux-ci.

– Les suspensions

Une suspension mal entretenue nuit au fonctionnement général de votre vélo, jeu dans la fourche ou dans le corps de l’amortisseur, claquements autant de points sur lesquels vous devrez être très pointilleux lors de votre inspection.

Contrôlez l’aspect des joints racleurs, vérifiez également les éventuelles fuites d’huiles, rayures, présentes sur la tige d’amortisseur ou les plongeurs de la fourche.

Pour l’amortisseur le comportement se doit d’être fluide aucun à-coup ou bruit de cavitation ne doit être perceptible.

Concernant la fourche aucun jeu ne doit être décelable entre les plongeurs et les fourreaux. Dans la majorité des cas, ça signifie l’usure des bagues de guidage et leurs remplacements sont souvent synonymes de réparation onéreuse.

Aucun craquement ne doit être entendu au niveau du pivot de fourche, pour déceler cette éventuelle anomalie rouler et freiner sèchement du frein avant.

Important tester tous les réglages aussi bien sur la fourche que sur l’amortisseur blocage, rebond, compression doivent être opérationnelle une réparation peut vite devenir problématique et vous faire dépenser quelques euros en plus.

Exigez toutes les factures d’entretien des différents éléments de suspension. Les professionnelles de l’entretien jugent que celui-ci doit être effectué complètement ( Changement de l’huile de lubrification, vidange de la cartouche, changement des joints complet ) toutes les 100 heures d’utilisation.

Comptez environs 300 euros par an pour un entretien complet de vos suspensions ci-dessous la liste des différents préparateurs auquel vous pourriez faire appel :

Novyparts

Fast Suspension

X1 Racing

Conforme garage

Ne pas négliger l’inspection en cas de mauvais entretien comme citer précédemment la facture peut grimper en flèche.

– Les roulements

En plus de ceux du cadre, d’autres roulements sont à vérifier au niveau de la douille de direction ainsi que du boîtier de pédalier. Rien ne doit gratter ou avoir de point dur lorsque vous tourner le cintre ou actionner les manivelles.

Une astuce toute simple qui permet de juger de l’état vos roulements de direction consiste a freiné du frein avant et d’effectuer des mouvements de va et viens d’avant en arrière. Contrôler tout jeu suspect, une méthode infaillible qui fonctionne à coup sûr.

– La transmission

Une bonne transmission doit être fluide les vitesses doivent passez correctement sans soucis, les câbles et gaines ne doivent pas être pincés ou effilocher. Inspecter l’état général des différents pignons de la cassette ainsi que les dents du plateau aucune marque de torsion ou de casse ne doit être visible.

Attention des dents pointues sont le signe d’une transmission fatigué tous comme les suspensions la facture peut vite s’élever, surtout si vous devez changer un groupe haut de gamme certains peuvent avoisiner les 1000 euros.

Pour contrôler l’état de la chaîne, munissez-vous d’un petit outil spécifique ne coûtant qu’une dizaine d’euros très utile qui vous donnera de précieuses indications sur son usure.

Contrôler l’inclinaison de la patte de dérailleur un mauvais alignement de celle-ci peut engendrer un déplacement approximatif des vitesses. Inspectez le dérailleur le retour du ressort doit être rapide et sans à-coup. On vérifiera également le shifter arrêt de gaine indexation des leviers qui doivent être régulier pas de molettes dures ou de passage de vitesse hasardeux .

On s’attarde au pédalier aucun jeu latéral ne doit être présent. Également aucune fissure ne doit être présente sur les manivelles ou au niveau des fixations du plateau, contrôler les vis cheminées.

Les pédales ne doivent avoir aucun jeu si telle est le cas en général un petit entretien ou un changement de roulements peut être nécessaire une réparation très peu onéreuse. On contrôle l’état des picots pour des pédales plates, et le système de fermeture par clips sur les modèles automatiques.

– Les freins

Un système de freinage défectueux peut-être extrêmement dangereux surtout dans une discipline gravity comme la nôtre. On vérifiera les éventuelles fuites au niveau des leviers et étriers, l’état et l’usure des disques et plaquettes qu’aucune durite ne soit pincer ou percer.

Pour détecter un éventuel souci sur vos freins appuyer sur le levier ci celui-ci devient spongieux et ce rapproche du cintre. Il y a de fortes chances que des bulles soit présentent dans votre circuit hydraulique vous devrez effectuer une purge complète du système. Avec le matériel adapté et un peu de technique, l’opération se fait relativement bien.

Si vous détectez de l’huile sur un composant, certaines marques comme Hope vendent beaucoup de pièces détachées permettant de réparer facilement leurs leviers ou étriers. Cependant, d’autres concurrents distribuent.

– La tige de selle

Dans notre pratique, la tige de selle télescopique est devenue l’outil indispensable pour rouler tranquillement et efficacement seulement comme tous produits hydrauliques.

Vérifier l’absence de jeu aussi bien en latéral qu’en longitudinal. Tous comme les suspensions on examine les joints racleurs si la selle monte et descend correctement sans forcer si le chariot est en bon état et ne craque pas.

– Les roues et pneus

En premier lieu, on examine les pneus, usure des crampons, absence de craquelures ou de signe de réparation type mèches.

On contrôle l’absence de choc ou de plat sur la jante la tension des rayons, l’apparition d’un voile trop important, l’inspection de jeu dans les moyeux, la fluidité des roulements. Une roue bien entretenue participe au dynamisme et la rigidité au pilotage de votre future monture ne le négligez pas.

– L’essai grandeur nature

Après votre inspection totale de la machine, l’heure du test on essaie de passez toutes les vitesses on note si l’on entend un bruit suspect on vérifie les freins et suspensions avec ces différents réglages. Tester quelques sauts de trottoir ou de petite marche afin de détecter diverses anomalies non décelées lors de votre première vérification effectuer sur le parking.

Crédits photos : © DEAN TREML

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram