Avoir un SAG d’enfer

Avoir un SAG d’enfer

Vous venez d’acheter votre VTT ça y est à vous les sentiers ou les pentes des meilleurs de bike-park de l’hexagone. Mais vous vous souvenez de ce que le vendeur vous a dit avant de quitter le magasin sur votre fidèle destrier, de régler correctement votre SAG. Kesako ? Est ce un nouveau gadget à la mode ? À quoi ça sert ? Comment le règle t’on ? Eh bien, nous allons vous donner des réponses à vos questions à travers ce tuto. Allez, on y va !!!!!!!

Avant de commencer, on entend souvent parler de SAG qui est l’anglicisme de la précontrainte ou de la course morte. Le SAG correspond à la valeur d’enfoncement de vos amortisseurs, exprimée en pourcentage du débattement maximum. 

Un bon réglage de votre précontrainte permet de gérer la sensibilité sur les petits chocs ainsi que le grip dans les virages. Retenez que chaque constructeurs préconise un SAG adapté a la cinématique de chacun de leurs VTT. N’hésitez pas à vous rendre sur leurs site internet afin de trouver le tableau du SAG recommandé.

Certaines marque comme Rock-Shox facilite le réglage du SAG grâce à des valeurs directement inscrites sur le piston ou le plongeur de l’amortisseur. Vous n’avez qu’à régler la pression qui correspond a votre SAG afin de la faire correspondre aux différentes données présente sur le corps de l’amortisseur ou le plongeur de votre fourche. 

Cependant, si vous n’avez pas d’inscriptions, il va falloir ressortir votre vieille calculatrice du fond de votre sac d’école et pratiquer une bonne vieille règle de trois afin de trouver la précontrainte préconiser par le constructeur. 

Avant de débuter le réglage de votre SAG, vous allez devoir vous munir de quelques outils et vêtements, ainsi qu’un terrain adapter :

  • Une pompe Haute-Pression
  • Un réglet
  • Votre tenue de ride au complet ( Chaussures, Casque, Protections, ect…. )
  • Un joint torique ou un rislan en cas d’absence
  • Une calculette
  • Un terrain plat type parking ou autre surtout pas de pente.

Réglages de l’amortisseur :

  • Avant de débuter commencer par vérifier que les compressions sont ouvertes et que le blocage soit déverrouillé. Pompez quatre cinq fois afin de vous assurez que votre amortisseur fonctionne et s’enfonce normalement.
  • Déterminer la course de votre amortisseur
  • Gonfler votre amortisseur aux préconisations du fabricant.
  • Placer le repère de réglage (joints ou colliers rilsan) au niveau du joint spy de votre corps d’amortisseur.
  • Montez sur votre VTT en tenue de ride. À l’aide d’un ami ou d’un mur ou tout autre chose qui vous permette de vous appuyer. Placer vous en position neutre pédales a l’horizontal et épaules au-dessus du guidon, faites fonctionner votre amortisseur 3 a 4 fois.
  • Rester sur la même position et demander à votre ami de remonter le joint racleur jusqu’au joints spy.
  • Descendez doucement sans donner d’à-coup afin de ne pas renfoncer votre amortisseur.
  • À l’aide de votre réglet mesurer l’écartement entre votre joint spy et le joint torique une fois la suspension revenue à sa position initiale, vous obtenez donc une mesure en millimètre a conservez. Pour les suspensions rock shox il vous suffit de faire correspondre votre joint torique au graduations présente sur le corps d’amortisseurs et ainsi ajuster en fonction des résultats. Pour les autres encore un petit effort.
  • Allez, on sort la calculette même si vous êtes fâchés avec les maths, malheureusement pas le choix. Nous allons donc effectuer une petite règle de trois. Calcul du SAG : (valeur d’enfoncement en mm x 100) / course de l’amortisseur.
  • Par la suite ajuster en fonction du SAG souhaité via votre pompe Haute-Pression trop de précontrainte dégonfler pas assez à l’inverse regonfler.

Reglages de la fourche :

La méthode concernant le réglage de précontrainte sur une fourche est quasiment identique à celle de l’amortisseur. À l’inverse que sur la majorité des modèles actuels les fabricants apposent une étiquette des pressions de base a employer afin de régler le plus approximativement votre fourche en fonction de votre poids. 

  • Déterminer le débattement de votre fourche 
  • Gonfler votre fourche aux préconisations du constructeur via l’étiquette cité précédemment.
  • Placer le repere de reglage ( Joints ou colliers rislan ) au niveau du joint spy de votre corps d’amortisseur.
  • Montez sur votre VTT en tenue de ride. À l’aide d’un ami ou d’un mur ou tout autre chose qui vous permette de vous appuyer. Placer vous en position neutre pédales a l’horizontal et épaules au-dessus du guidon, faites fonctionner votre fourche 3 a 4 fois.
  • Rester en position et demander à votre ami de remonter le joint racleur jusqu’au joints spy.
  • Descendez doucement sans donner d’à-coup afin de ne pas renfoncer votre fourche.
  • À l’aide de votre réglet mesurer l’écartement entre votre joint racleur et le joint torique une fois la suspension revenue à sa position initiale, vous obtenez donc une mesure en millimètres a conservez. Pour les fourches rock shox il vous suffit de faire correspondre votre joint torique au graduations présente sur le plongeur et ainsi ajuster en fonction des résultats. Pour les autres encore un petit effort, oui, je sais ça n’ai pas juste, mais ne vous inquiétez pas rien de sorcier.
  • Allez, on sort la calculette même si vous êtes fâchés avec les maths, malheureusement pas le choix. Nous allons donc effectuer une petite règle de trois. Calcul du SAG pour une fourche: (valeur d’enfoncement en mm x 100) /débattement de la fourche.
  • Par la suite ajuster en fonction du SAG souhaite via votre pompe Haute-Pression trop de précontrainte dégonfler pas assez à l’inverse regonfler.

Le SAG est généralement est, une valeur de base qui peut selon votre être amener a évoluer plus ou moins. Les préconisations des fabricants sont une bonne base de départ ne les négligez surtout pas. Ces deux méthodes concernent exclusivement un système à air, vous l’aurez compris, si vos suspensions à l’inverse sont équipées d’un système a ressort la manipulation est une petite peu différente sûrement l’un de nos prochains tutos. 

Cet article vous a-t-il plu et aidé (partagez-le ! ;-)) ? avez-vous des choses à y ajouter (commentez-le ! ;-)) ?

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tous nos conseils pour bien débuter l'enduro VTT

Recevez notre newsletter. Tutos pilotage, Conseils mécanique, Tests matériels , ect....

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter
YouTube
Instagram